Accueil 9 Nos champs d’actions 9 Accompagnement social et soutien aux familles

Soutien et accompagnement social renforcé des élèves et de leurs familles

Les élèves soutenus par l’Ecole du Bayon à travers ses différents programmes éducatifs viennent tous de familles très défavorisées vivant dans la région des temples d’Angkor. Nous nous efforçons d’accompagner sur la durée ces familles pour améliorer leurs conditions de vie et les aider à sortir de la pauvreté.

Une situation sociale difficile au Cambodge et un accroissement des inégalités avec un fort clivage ville / campagne

pays sur 189. C’est le classement du Cambodge à l’IDH (Indice de Développement Humain), basé sur l’espérance de vie, l’éducation et le revenu par habitant, avec un score de 0,581. Malgré une évolution positive après la guerre civile, un ralentissement est observé depuis les années 2010.

Source : Programme des Nations Unies pour le développement, 2019.

%

Des familles pauvres vivent en milieu rural.

Source : Banque Mondiale, 2014.

De personnes demeurent pauvres et ont un revenu qui les placent au mieux juste au-dessus du seuil de pauvreté. Derrière les chiffres se cachent effectivement une réalité autrement plus dure. De nombreuses familles qui sont sorties de la pauvreté restent dans une situation très précaire. Elles sont susceptibles de retomber dans la pauvreté si la situation économique se détériore ou si des chocs externes se produisent, comme la crise du COVID-19.

Source : Banque Mondiale, 2014.

Notre vision : un processus de recrutement des élèves strict basé sur des critères sociaux et motivationnels

Les élèves de l’école primaire, et qui continueront ensuite dans le secondaire, sont recrutés par l’équipe sociale. Ils sont sélectionnés en fonction de la situation socio-économique de leurs familles pour privilégier les plus défavorisées. Ils habitent autour de l’école primaire, pour être en mesure de venir tous les jours. Les familles doivent également montrer leur motivation à inscrire leurs enfants à l’Ecole du Bayon pour s’assurer du présentéisme de l’élève.

Une fois un élève inscrit à l’Ecole du Bayon, sa famille est rencontrée à minima annuellement et ce jusqu’à la fin de ses études ; pour suivre l’évolution de sa situation sociale et économique et identifier d’éventuelles difficultés (lien Blog – Article Social).

Les élèves de notre formation professionnelle d’un an en pâtisserie/boulangerie sont aussi sélectionnés sur des critères socio-économiques. Ils passent des tests pour évaluer leur niveau scolaire et ont un entretien pour garantir leur motivation. Ils habitent dans les provinces environnantes de Siem Reap, souvent dans la campagne reculée, jusqu’à 3 ou 4 heures de route de la ville.

    Nos bénéficiaires : des familles très défavorisées, ancrées fortement dans la pauvreté, avec des conditions de vie précaires et un niveau d’éducation limité

    Près de 300 familles sont soutenues par l’Ecole du Bayon à travers ses différents programmes. En grande majorité, les familles ont entre 2 et 4 enfants, mais environ un quart en ont 5 et plus. Les parents travaillent principalement dans le secteur du tourisme (hôtellerie, restauration ou vente aux touristes), de la construction ou de l’agriculture. Beaucoup ont un travail instable, payé à la journée ou à la semaine. Enfin, peu de parents ont fini leurs études secondaires.

    Les familles les plus pauvres (environ un tiers) vivent dans des maisons faites principalement de feuilles de palmier avec une structure en bois. En s’enrichissant, elles renforcent leur maison avec du bois, de la tôle, voire des briques.

    Une proportion non négligeable de nos élèves, environ 10%, sont orphelins et habitent soit chez des proches, soit dans des pagodes.

    Notre volonté : Apporter aux familles un soutien complémentaire de notre mission d’éducation

    L’Ecole du Bayon va au-delà de l’accompagnement social de ses bénéficiaires directs (les élèves) et aide également leurs familles. Plusieurs programmes de soutien existent.

    Alimentaire

    Tout d’abord, l’Ecole du Bayon agit auprès des familles sur le volet alimentaire. Nous soutenons sur le long terme quelques familles dans l’extrême pauvreté en leur fournissant du riz mensuellement. Dans des situations d’urgence, comme ce fût le cas pendant la crise du COVID-19, nous accompagnons davantage de familles, en nous focalisant sur celles qui sont le plus affectées par la crise. En complément du riz, pendant cette période particulière, nous avons aussi organisé une distribution hebdomadaire de légumes, ces derniers provenant des potagers organiques installés chez certaines familles d’élèves scolarisés à l’Ecole du Bayon.

    Hygiène & santé

    Ensuite, l’association aide certains cas médicaux graves que l’équipe sociale et/ou l’équipe santé identifient. Ces patients sont accompagnés dans leurs parcours de soins, notamment par notre référent médical et notre infirmier : réalisation des examens, suivi des visites médicales, distribution et observance d’un éventuel traitement…

    Nous avons également la volonté d’étendre notre programme d’hygiène et de santé aux familles à travers la réalisation de nombreuses actions.

    EMPLOI

    Enfin, l’Ecole du Bayon agit sur le champ de l’emploi, soit par du conseil aux familles pour les aider à trouver un travail soit directement via des projets de l’ONG :

    • Certains salariés de l’Ecole du Bayon viennent de familles initialement soutenues par l’association
    • Grâce au projet des potagers, ce sont 11 femmes qui ont trouvé un emploi et qui génèrent des revenus complémentaires pour leurs familles.
    • Les uniformes des élèves de l’école primaire sont cousus chaque année par trois mamans d’élèves de l’école ce qui leur permet d’avoir un revenu complémentaire pendant quatre mois de travail.

    blog

    Suivez notre actualité